Bûche de Noël

La bûche est un des symboles des fêtes de Noël au même titre que le sapin ou la dinde.

Avant de devenir une pâtisserie en 1834, la bûche de Noël était réellement en bois. La tradition voulait que l’on brûle cette bûche pour protéger tout ce qui touche à l’agriculture. Ainsi, on souhaitait avoir pour tout le reste de l’année de bonnes récoltes, des troupeaux en bonne santé…. Cette tradition se faisait non seulement en Europe mais aussi au Québec et au Liban. Il s’agissait d’arroser une bûche de bois d’huile, de sel et de vin cuit. Puis la mère ou la jeune fille du foyer l’embrasait avec les tisons de l’année précédente. La tradition de la bûche de Noël a perduré du XIIème siècle jusqu’au milieu du XIXème siècle.

De nos jours, la bûche de Noël se fait une place de choix sur toutes les tables. Glacée ou avec de la crème pâtissière, elle se décline dans une multitude de parfums. Les grands chefs recherchent toujours des nouveaux mariages de parfums pour le plaisir des papilles et de nouvelles présentations pour celui des yeux.

A lire absolument...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

⛄️ Commenter sur Facebook