Repas de Noël

Origines et histoire du repas de Noël

Durant le XVIIIème siècle, la messe de minuit était précédée d’un repas léger et suivie d’un repas plus riche qu’on appelait le réveillon. Les choses ont beaucoup changés mais le repas de Noël est resté associé à fête et festin.

Dans beaucoup de famille, la veille de Noël on mange de manière relativement légère, des bonnes choses tel que des crustacés, des toast au saumon ou du foie gras. Par contre le jour de Noël, le 25 Décembre, il est difficile d’imaginer un repas de Noël sans une dinde couverte de sauce. On y mange de façon bien plus conséquente.

Desserts de Noël

Pour conclure les repas, on déguste souvent une bûche de Noël accompagnée de vin chaud et de petits gâteaux de noël.

A lire absolument...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

⛄️ Commenter sur Facebook