Qui est le père fouettard ?

Présentation du personnage

Cela fait plusieurs siècles que le Père Fouettard, un mystérieux personnage qui sème la terreur dans l’esprit des enfants, sévit aux mois de décembre… Contrairement au bon Père Noël ou à Saint-Nicolas qui récompense les enfants sages, le Père Fouettard a plutôt une mauvaise réputation, celle d’être un homme repoussant et sévère dont la seule raison d’être est de punir les enfants indociles.

Le père Fouettard, la terreur des enfants

Vous ne le connaissez pas ? Le personnage qui, habillé en noir, suit le Saint Nicolas dans son périple de partage de cadeaux et friandises aux touts petits qui se déroule tous les ans. C’est pourtant lui, le Père Fouettard…

Le 6 décembre, plusieurs pays d’Europe fêtent la Saint Nicolas et cela depuis toujours. Selon la tradition, dans la nuit du 5 au 6 décembre, Saint Nicolas passe de maison en maison distribuer des friandises et des cadeaux aux enfants qui ont été sages. Mais il ne vient pas seul. Il est toujours accompagné du Père Fouettard…

A quoi ressemble le père fouettard ?

Le Père Fouettard est traditionnellement représenté avec un visage de vieillard désagréable, barbu, avec des bottes aux pieds. Il est caractérisé par son légendaire fouet qu’il claque sur son itinéraire pour davantage effrayer les enfants. Par ailleurs, sa grande queue et ses cornes sont assez remarquables.

Le père Fouettard, d’une région à l’autre

La méchanceté reconnue au père Fouettard se manifeste différemment d’une région à l’autre. En dehors des coups de fouet relatés systématiquement, il peut parfois offrir aux enfants des présents déplaisants comme des ingrédients de cuisine, de la moutarde, des pommes de terre, du charbon, des oignons…

Le plus traumatisant encore pour les enfants, est l’idée plus répandue en Autriche selon laquelle le père Fouettard prenait les enfants désobéissants pour les remettre aux Maures en Espagne ou pour les noyer dans la mer Noire.

Enfin, partout où la tradition du Père Fouettard est présente, ce dernier a un nom local. Ainsi, selon les régions, il s’appelle : Hans Trapp (région alsacienne), Housecker (Luxembourg), Zwarte Piet (Pays-Bas), Ruprecht (Allemagne), Krampus (Autriche), Pelzbock (Rhénanie et Silésie)

Origine du Père Fouettard

L’origine de ce personnage du folklore de la Saint Nicolas varie selon les régions où la tradition existe.

Selon une des nombreuses légendes autour de la Saint Nicolas, Saint Nicolas aurait ressuscité trois petits enfants enlevés puis assassinés par un boucher. Dans cette légende, le Père Fouettard serait en réalité le méchant boucher qui enlève les enfants qui ne sont pas sages.

Mais selon d’autres sources, le personnage du Père Fouettard refléterait l’image sanguinaire de Hans Von Trotha, un seigneur de l’époque moyenâgeuse et qui vivait à Wissembourg.

Une tout autre légende dit du père Fouettard qu’il n’est autre que Charles Quint qui conquit Metz en 1552…

Comment reconnaitre le Père Fouettard ?

Le Père Fouettard est assez facile à reconnaitre puisqu’il accompagne systématiquement Saint Nicolas dans sa tournée. Il tient toujours le mauvais rôle : Saint Nicolas distribue des friandises et le Père Fouettard distribue du charbon, des coups de fouet, de martinet ou de trique. Il tient généralement en plus du bâton, un sac dans lequel il menace d’emporter les enfants désobéissants. Globalement, le père Fouettard est reconnaissable à ses vêtements repoussants et sa méchanceté.

Photo par Anita Martinz

Ces articles vont aussi vous plaire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

⛄️ Commenter sur Facebook